LES TRESORS DE LA VANOISE

skieur.jpg
Lac-des-Vaches.jpg
edelweiss.jpg
L'église l'hiver.jpg
LE SKI
Champagny-en-Vanoise  est situé dans la vallée de la Tarentaise en Savoie.
C'est l'une des 10 stations village du domaine skiable de La Plagne-Paradiski qui comprend 225 km de pistes s'étageant entre 1 250 m et 3 250 m et s'étend sur le domaine des Arcs.
Champagny dispose par ailleurs de 22 km de pistes de ski de fond sur le site de Champagny-le-Haut. On y trouve également  un musée des Glaciers "Glacialis", une tour artificielle d’escalade sur glace et une piste de luge aménagée. Le refuge du Bois régale les palets sur place.
LE PARC NATIONAL DE LA VANOISE
Le parc National de la Vanoise présente un relief accidenté et imposant, sillonné de larges vallées pastorales offrant généralement un accès facile aux différents cols. Le parc est un lieu apprécié des randonneurs (passage du GR5 et du GR55), qui viennent, au départ d'Aussois, profiter notamment des glaciers et des nombreux lacs d'altitude, ou des innombrables variétés végétales répertoriées dans le massif. On y recense plus de 1300 plantes protégées dont 200 remarquables.
La faune aussi est importante.  Environ 2000 bouquetins (plus grande population française), 4000 chamois, 125 espèces d’oiseaux nicheurs.
Le PNV comprend 107  sommets de plus de 3 000 m d'altitude. Pour n'en citer que quelques'uns, nommons : la Becca-Motta (3 045 m), le Grand Bec (3 398 m), la Pointe du Vallonnet (3 372 m), la Pointe des Volnets (3 247 m), la Grande et la Petite Glière (3 392 et 3 322 m), l'Epena (3 421 m), la Grande Casse (3 855 m) plus haut sommet de Savoie, la Grande Motte (3 653 m), Pramecou (3 081 m), Pointe de la Valaisonnay (3 020 m), les Dôme et Pointe des Pichères (3 319 m et 3 309 m), Sommet de Bellecôte (3 417 m).
Vous pouvez sortir vos chaussures de marche...  en  randonnée et Alpinisme,  600 km de sentiers aménagés dans le cœur du PNV, 50 refuges dont 16 propriété du PNV

Les sentiers de grande randonnée que sont la Via Alpina (grand parcours de l’Arc alpin) et le GR®5 traversent le massif du Nord au Sud.

Des circuits locaux de quelques jours sont proposés à l’intérieur de la Vanoise et peuvent être combinés en tour du Massif.

Pour la plupart, les sentiers sont praticables à partir du 1er juin jusqu’au 30 octobre environ, mais il existe un risque d’enneigement tardif ou précoce ; il est toujours plus prudent de se renseigner avant de partir en montagne.

Chacun peut donc découvrir cet espace préservé à son propre rythme !

Par exemple avec des randonnées courtes avec les enfants pour les plonger dans un univers captivant, peuplé d'animaux, d'alpages et de montagnes fantastiques. Ou, encore plus palpitant, en les emmenant dormir dans un refuge et pousser plus loin encore cette expérience de la montagne.

On peut aussi préférer de longs périples sur plusieurs jours, pour la contemplation, le recueillement et l'engagement sportif. Un réseau de refuges propose le gîte et le couvert dans tout le massif.

De quoi rester "là haut", hors du temps... longtemps !

HISTOIRE :
L'église Saint-Sigismond : l'église actuelle est une reconstruction quasi totale d'un édifice plus ancien, réalisé vers 1648. Les travaux sont donnés aux maîtres originaires de Samoëns. Quelques années plus tard, en 1683, on envisage de nouveaux travaux cette fois-ci laissés aux soins de maîtres valésians. Cet édifice baroque abrite un retable et une poutre de gloire classés.
Les érudits locaux considèrent que le pape Innocent V (fin du XIIIe siècle), appelé parfois Pierre de Champagny ou Champagnon (« de Campagniaco » selon l'abbé Besson, Histoire ecclésiastique des diocèses de Genève, Tarentaise, Aoste et Maurienne, p. 240.) ou plus couramment sous le nom de Pierre de Tarentaise, y serait né, dans le hameau de Friburge, bourgade libre du Saint Empire Romain Germanique à Champagny le haut.
Il a été élu pape le 21 janvier 1276.